dimanche 31 octobre 2010

Home Sweet Home



Quelques photos prises dans mon appartement parisien, où figurent mes derniers trésors d'intérieur. Quelques bougies estampillées Bougies La Française (les plus jolies qui soient !) qui sont aussi belles qu'elles sentent bons ; de petites assiettes et tasses fleuries façon vintage livrées dans de ravissantes boites de rangement pour faire comme le goûter d'Alice au Pays Des Merveilles.

Le tout :
Graine d'intérieur



vendredi 29 octobre 2010

Minute Papillon #1

Il se trouve que cette semaine, je ne trouve pas le temps, je cours après lui mais rien n'y fait ! Il s'échappe encore et toujours et cela me rappelle irrémédiablement le lapin en retard d'Alice. Pour la peine, je me suis dit que, puisque je manque cruellement de temps, j'allais créer un petit post "minute" avec trois petites choses vues ces derniers jours qui m'ont marquée !

On parlait d'Alice, alors remarquez cette merveilleuse transition : un adorable agenda pour 2011 aux couleurs du conte de Lewis Carroll. J'avoue que c'est toujours très difficile de trouver le parfait petit organizer pour l'année entière ! Il faut qu'il soit joli, pratique et qu'il ait ce petit truc en plus qui fait que, vraiment, c'est sûr, on ne s'en lassera pas ! Et il y a fort à parier que celui-ci réponde à mes attentes, avec ses jolies pages vieillies. A acquérir d'urgence ici !
Deuxième trésor du jour : une merveilleuse vidéo réalisée par la blogueuse - pas si petite - Tavi, vidéo dans laquelle joue la fille de Carine Roitfeld, vêtue d'une burqa de dentelles. Si la définition peut paraître ubuesque, la réalisation quant à elle est sublime.

Miss Patina Hand Crocheted Peter Pan Collar Embellished by Real Pearls - £19.80

Mon dernier et plus gros coup de cœur va quant à lui à la petite vitrine virtuelle de Miss Patina, sûrement l'e-shop vintage le plus adorable qu'il m'ait été donné de voir. Entre les colliers en crochet, à poser tel quel pour donner l'impression d'un col claudine, aux jolies robes vaporeuses en mousseline, difficile de choisir !

mardi 26 octobre 2010

On dirait que tu as vu un fantôme !


Histoire de prendre un peu d'avance sur la fête du 31 octobre, jour mystique où les fantômes n'effraient personne, petit tour d'horizon autour de deux artistes féminines dont la créativité me surprend à chaque fois qu'elles s'essaient à de nouvelles photos ou illustrations. 


Caitlin Shearer et The Girl Who Tamed the Tiger sont deux filles dont le point commun tourne autour d'un amour des univers féminins, frais, romantiques, eux-mêmes nuancés de détails mystiques, quasi fantomatiques. L'une est dessinatrice et collectionneuse de petites choses vintage (comme on peut le voir sur son flickr ou sur sa e-boutique) et l'autre se met en scène dans des photos majoritairement prises dans les bois (à voir aussi son blog). L'ensemble donne un monde aux frontières du pays des merveilles, où étrangeté et enfance se mélangent avec douceur.

The Girl Who Tamed the Tiger
The Girl who tamed the tiger
Caitlin Shearer
Caitlin Shearer

Caitlin Shearer

lundi 25 octobre 2010

Fin de loup !


En attendant de revenir avec un peu plus de contenu (manque de temps et surtout absence de net ce week-end), voici voilà l'une des vidéos les plus adorables que j'ai pu voir. Elle est signée Isobel Knowles, une fille au talent ludique et onirique qui n'en est pas à son coup d'essai : elle a signé récemment un joli clip d'animation pour le magazine Lula.


mardi 19 octobre 2010

Laisse pas traîner ton chien !


Si je m'écoutais, je l'aurai déjà commandée, cette laisse. Un coup de cœur intégral et autant dire que cela tombe bien puisqu'un little puppy devrait bientôt arrivé dans la chaumière. Et puis franchement, pour une fois qu'un accessoire pour chien ne fait pas ringard, on aurait tort de se priver.

Autrement, aucun lien cliquable mais petite parenthèse pour le site Coup de Vieux (qui se veut être l'étendard des références de notre enfance, à savoir dessins animés, musiques, jouets, vêtements...) pour lequel j'ai écrit un petit papier, pleine de nostalgie, sur les Moumines !


Laisse pour chiens Manoush sur Vitrines Parisiennes
En cuir avec nœuds en velours, 195 euros

vendredi 15 octobre 2010

The Birthday Party


C'est lors de mon voyage en Suède cet été que j'ai connu l'œuvre de Vee Speers, une photographe Australienne exposée à l'incroyable musée photographique Fotografiska, non loin de l'île de Södermalm, dans l'archipel de Stockholm.



Et j'ai été littéralement émerveillée par son travail et notamment son projet The Birthday Party. On peut y voir des galeries de portraits de jeunes enfants, aux expressions parfois mystérieuses, photographiés en contre plongée pour les mettre en position de hauteur par rapport aux visiteurs. 


L'intérêt principal de cette série s'exprime par le choix des tenues dont sont affublés les enfants : chacun est habillé d'un déguisement, parfois à la limite de la subversion, de l'ironie mais aussi parfois, il faut en convenir, de douceur. Et c'est vraiment là que son travail prend une dimension tout autre et nous renvoie à nos propres souvenirs, celle dans laquelle les enfants qu'elle représente sont encore plein d'innocence, mais doivent déjà obéir aux diktats de la société ou montrent qu'ils rejettent leur vie future en se réfugiant derrière un costume "magique". Comme si leur panoplie qui devrait être faite pour "faire comme les grands" et s'amuser scellerait définitivement leur destin avec son lot d'obligations et la perte de l'innocence.

Une très jolie série de photos à regarder avec attention, tant pour les détails que pour la signification de l'oeuvre.

(Vous pouvez voir une bonne partie des photos de l'expo sur mon flickr mais malheureusement, le rendu n'est pas très joli, le musée étant vraiment très sombre)

jeudi 14 octobre 2010

Crazy about Mad Men !



Bon, c'est bien simple, je n'en finis pas d'être subjuguée par l'aura de Peggy, Joan ou Betty. Je suis encore plus admirative du talent des créateurs de Mad Men qui, en une série, ont insufflé à l'international un lifestyle façon années 60 autant dans la mode que dans le design et ont tout bonnement assiégé la presse qui n'a plus que "Mad men", "Mad Men", à la bouche.

Après avoir dégusté à chaque épisode le renversant générique, savourons désormais cette reprise avec un sublime orchestre et une chanteuse qui, avouons-le, est bien aux couleurs de la série !

mercredi 13 octobre 2010

Sweet Tooth



















Ouverte très récemment dans la rue Montorgueil, la petite échoppe Levasseur est en fait une adorable chocolaterie qui se dévore des yeux, mais pas que. 
Une petite montre de gousset s'est faufilée pour participer à la photo !
Merci à Barbara pour ce joli collier tout droit venu de Sydney !

Car à l'intérieur, tout y est décoré avec une élégance bien française et les produits vendus sont exceptionnellement beaux, originaux et rétro. J'y ai d'ailleurs trouvé cette si jolie boite de "bonbons chics" aux délicieux goûts de cerise, framboise et myrtille...







Levasseur Paris
2, rue des petits carreaux - 75002 - Paris

mardi 12 octobre 2010

Red dingue



Le roux est sur tous les fronts et en l'occurrence sur le mien depuis un petit bout de temps. La mode et la photographie ne se font pas prier pour mettre les rednecks et autres chevelures rouges incendiaires sur le devant de la scène. 

Et je dois admettre que c'est en (re)découvrant il y a un sacré bout de temps le sublime (je pèse mes mots) shoot de Guy Bourdin mettant en scène une chevelure rousse incandescente, alanguie derrière un combiné de téléphone, que j'ai compris à quel point la rousseur était synonyme de mysticisme, de raffinement et de singularité. 


Étrangement, The Chromatics a réutilisé cette photo en illustration comme pochette de couverture pour l'album Night Drive, puis a été repris très récemment dans une version glamourisée et presque trop aseptisée pour la nouvelle compilation Hotel Costes. Hasard ? Je ne crois pas.



dimanche 10 octobre 2010

Faire Pâtisserie


Il arrive que l'on ne fasse pas assez attention aux choses qui nous entourent. Cela ne m'arrive pourtant que très rarement car j'attache beaucoup d'importance aux petits détails qui peuplent le quotidien. D'ailleurs, si l'on m'avait dit que l'une des boutiques les plus adorables du tout Paris se trouvait à 50 mètres de chez moi, j'aurai répondu sans hésitation que je la connaissais depuis belle lurette. Grossière erreur.
Douceurs parfumées pour se nettoyer les mains "Cupcake", Bloc-notes Licorne
























L'exception qui confirme la règle s'appelle Pop Market et est une petite échoppe rose à la jolie vitrine qui se trouve exactement dans ma rue. Tout ce que l'on trouve là-bas est aussi mignon qu'une pâtisserie. Et pour cause, beaucoup de leurs objets sont à l'effigie ou au goût de cupcakes parmi d'autres drôlesde jolies petites choses. Revue de mes trouvailles chez eux (je dois être honnête, je me suis limitée, autrement j'aurai vidé mon petit porte-monnaie).

Panier en plastique rose (Pop Market) et robe rose en mousseline H&M





Inspirée#3 : Chat la la la la ♫ ♪

Chaque week-end, retrouvez la dose d'inspiration Girl Playground.
8 photos chat-crément chouettes pour refléter l'inspiration du week-end.
Cette semaine, thématique féline qui m'a été inspirée par le super CatParty !
 
The Barneys Catalog dont le principe est de mettre en scène une fille dans une maison hantée...
par les chats
Un chat romantique et vigile, photographié lors d'une promenade à Montmartre


Bas les pattes !
Un chat élégant

Bas les masques
nom, nom, nom !


Penseur

Miles Aldridge pour Vogue Italia



☁☁☁



jeudi 7 octobre 2010

Touchée par la grâce


C'est d'abord en tombant sur la jolie pochette de son album où l'on peut la voir allongée, habillée d'une adorable robe, les cheveux ondulés et la main ornée d'un papillon que l'on imagine être une bague, que j'ai été piquée de curiosité à l'idée de découvrir ses chansons. L'univers visuel d'un artiste est à mon sens primordial et d'ailleurs presqu'aussi important que la musique en elle-même.

Il y a toujours cette petite peur au fond, celle d'être déçue, ou bien au contraire, de tomber sous le charme. Et comme l'on peut s'en douter, ce fut une réelle belle découverte que celle de Siobhan Wilson, une jolie brunette Écossaise produite par My Major Company et dont l'avenir semble tout tracé.

Sa musique quant à elle pourrait être, si l'on veut absolument s'attaquer aux comparaison, à quelque chose de semblable à Regina Spektor ou Kate Nash.

Des mélodies toutes douces, résolument folk, dans lesquelles s'égrènent quelques sonorités aériennes, quasiment magiques. Ce n'est sûrement pas pour rien qu'elle affirme "écrire des chansons pour faire des cadeaux aux gens".

samedi 2 octobre 2010

Inspirée#2

Chaque week-end, retrouvez la dose d'inspiration Girl Playground.
7 photos pour refléter l'inspiration du week-end.
Cette semaine, focus sur le néo-burlesque et la profusion de Glamour, un sujet en continuité avec la merveilleuse soirée d'hier pour la Chloe Van Paris Glamour Party au Cabaret La Nouvelle Eve. Panoplies toutes plus sublimes les unes que les autres et des performances à l'esthétique indiscutable dont un coup de coeur pour Vicky Butterfly.
Michelle Lamour

Plumes


Girls Paste-up



Collants noeud-noeud

Sarah Moon - Cacharel (1973)





Photo trouvée sur Beyond Retro Vintage

 ♥

 

vendredi 1 octobre 2010

Poo Poo Pidoo !


Les pin-ups se succèdent, jouant volontiers les Jessica Rabbit chacune à leur manière, tout en évoluant dans des décors très rétro mais tous particulièrement singuliers et avec toujours une touche d'humour caractéristique.

Une jolie découverte musicale, très fidèle aux années 50 avec un coup de coeur spécial pour la scène du bain et son orgie de bulles !

Une bonne occasion de rappeler que ce soir se tient la soirée de Chloe Van Paris Glamour Party Show au Cabaret La Nouvelle Eve (Paris 9e). Une manière toute particulière de prolonger pour de vrai nos chorégraphies de meneuse de revue en devenir, autrement que derrière le miroir de notre salle de bains.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...